Tu sais que tu débutes en ski quand …

2 Flares Facebook 0 Twitter 1 Google+ 1 Pin It Share 0 2 Flares ×

Apprendre à skier - Insolite RoutinePendant 25 ans, j’ai réussi à rester assez éloignée des pistes pour ne pas avoir à m’y confronter. Je m’y intéressais peu et adorais me moquer de ceux qui rentraient de vacances d’hiver avec la marque des lunettes. Il aura suffi d’une année dans le Vermont pour que je passe dans l’autre camp ! Il faut dire que j’ai été mise sous pression entre :

  • un hiver à n’en plus finir durant lequel il faut bien s’occuper.
  • un logement situé à seulement une heure de route des pistes.
    Ce qui ruine l’excuse de la distance.
  • enfin et surtout, un petit ami qui ne se souvient plus s’il a appris à marcher ou skier en premier.

La fin de la saison approche, il est temps de revenir sur le bêtisier de ces premières glissades !

Tu sais que tu débutes en ski quand…

1) Ton couple a frôlé la rupture suite à la déclaration « Skier, pas de souci, je vais t’apprendre ».

2) Tu développes des envies de meurtre envers les enfants âgés de 4 à 13 ans pour plusieurs raisons :

  • Hauts comme trois pommes, ils skient 30 fois mieux que toi ! #jalousie
  • Ils te frôlent à toute allure, mettant ainsi en péril ton équilibre déjà branlant

Apprendre à skier - Insolite Routine

3) Ton corps tout entier devient un danger public.

4) Tu as besoin de la piste tout entière pour faire un virage, sauf que, quand tu arrives à l’extrémité tu es coincé car tu n’as plus assez de place pour le faire ce p**** de virage!

5) Tu as l’air d’un hippopotame en perdition quand il s’agit de te relever d’une chute.
Apprendre à skier - Insolite Routine

6) Tu as toujours une jambe qui, pour une raison qu’elle seule connait, ne veut pas tourner correctement.

7) Tu te sens plus à l’aise avec les fesses en arrière. Tu trouves cette position super confortable et rassurante. Dommage que ce soit ridicule !

8) Tu as cette fâcheuse habitude de toujours orienter tes skis vers la pente quand tu veux chausser. Évidemment, ça ne marche pas… Tu te retrouves alors à glisser sur un seul ski abandonnant l’autre pour quelques mètres! #galère.

9) Tu maudis tous les gens de la station, quand en fin de journée, une gentille verte devient finalement un champ de bosses !

Apprendre à skier - Insolite Routine

10) Ce n’est qu’après être recouvert de bleus que tu commences à comprendre que se pencher en arrière est un réflexe idiot.

11) Quand ton tour arrive aux télésièges, tu commences à rougir, car tu sais que la probabilité pour que tu tombes et fasses arrêter l’ensemble du système est très élevée !

12) Même combat pour descendre du télésiège !

13) Tu as envie d’appeler les secours quand tu arrives en haut d’une piste qui te semble insurmontable « c’est quoi le numéro de l’hélicoptère? Désolée mais je ne suis pas suicidaire »! S’en suit une #crisedenerfs, alors qu’aux yeux des autres ce n’est qu’un début de piste un tantinet plus raide (et encore quand ils perçoivent la différence) !

14) Pour toi, faire la pizza (chasse-neige pour les frenchis) n’est pas une méthode de freinage, mais seulement ce dont tu veux te goinfrer à midi.Apprendre à skier - Insolite Routine15) Tu ne peux pas boire de bière à la pause déjeuner comme tout le monde car tu sais que tu as besoin de toutes tes capacités physiques et mentales. Et comme tu en as déjà fait l’expérience, tu sais qu’une simple bière rend les pistes encore plus effrayantes qu’elles ne le sont déjà.

16) Tu dois rester focalisé sur le moindre de tes mouvements… un simple regard ailleurs et c’est le drame !

17) Tu as appris à tes dépens qu’une fois en haut, il faut redescendre d’une manière ou d’une autre… Tu sais que « sur les fesses » est l’option des cas désespérés, mais là bizarrement tu t’en contre fou.
Apprendre à skier - Insolite Routine

18) Tes muscles sont tellement contractés qu’après deux descentes tu as la sensation d’avoir participé à l’Ironman.

19) Ton cœur se sert quand tu vois une personne se blesser et redescendre les pistes en brancard. Tu commences alors à prier intensément pour ne pas être le suivant !

20) Ton couple explose finalement quand celui que tu pensais aimer plus que tout devient l’ennemi N°1 car il vient de se tromper de piste et t’emmène sur une rouge au lieu d’une verte.

Cela dit, aujourd’hui j’adore skier, mais que l’on coupe la tête à celui qui a dit que c’était facile !

Et vous, vos premiers moments sur les pistes, ça ressemblait à quoi ?!

 

11 Comments on Tu sais que tu débutes en ski quand …

  1. Roseetsonbazar
    9 avril 2014 at 14:33 (3 années ago)

    Sans parler de la peur du téléski -oui, j’ai eu peur-, la peur de te casser quelque chose et de flipper déjà sur des vertes au début, de la patience que ton « partenaire » doit avoir, des disputes sur les pistes, etc… Au début, je te rassure, je vais te le dire, c’est dur ! Mais oui, après, c’est l’éclate !

    Répondre
  2. Marion
    9 avril 2014 at 14:47 (3 années ago)

    haha! Les premiers temps c’est sûr que c’est plus en calvaire que drôle!
    Mais ça vaut la peine de persévérer un petit peu :-D

    Répondre
  3. Coraline
    9 avril 2014 at 20:40 (3 années ago)

    Tu as écrit cet article pour moi ?!! J’ai beaucoup ri. Vivement qu’on skie un jour ensemble ! C’est toujours très plaisant de te lire.

    Répondre
    • Marion
      10 avril 2014 at 18:00 (3 années ago)

      Merci pour ce doux message Mdame Coco!!! ça arrivera bien un jour et ce jour venu… ce sera drôle :-D

      Répondre
  4. Asmaa
    10 avril 2014 at 00:23 (3 années ago)

    Alalalala je te comprends tellement !
    En février dernier je suis allée à Risoul (super station, j’en parlais ici http://lafripouille.org/2014/02/23/en-vadrouille-dans-les-hautes-alpes-de-paris-a-risoul/) avec des copains de mon école. Ils ont voulu me mettre directement sur des pistes bleues et rouges;. résultat : crise d’angoisse au beau milieu d’une vilaine rouge ! J’ai consacré le reste du séjour aux vertes.. doucement mais surement !

    Répondre
    • Marion
      10 avril 2014 at 17:58 (3 années ago)

      Doucement mais surement est un bon état esprit, surtout en ski :-D
      Les crises d’angoisse sur les pistes c’est terrible! J’en comptabilise au moins 3 à mon actif! Sans parler de celles que j’ai évitées de justesse en prenant sur moi un maximum!!!

      Répondre
  5. Paloma
    10 avril 2014 at 11:30 (3 années ago)

    Mon Dieu comme je me retrouve dans ce que tu dis ! Je n’ai fais que des pistes vertes pendant 1 semaine la seule bleue que j’ai faite je l’ai faite en roulé-boulé ! J’ai décidé de me mettre au snow au moins je pourrais me mettre sur les fesses quand je veux ! (ou pas)

    Répondre
    • Marion
      10 avril 2014 at 17:54 (3 années ago)

      lol ah le roulé-boulé ça me parle :-D Sans parler des courbatures le lendemain !!!

      Répondre
  6. Nathalie, L'heure d'été
    10 avril 2014 at 22:07 (3 années ago)

    Excellent ! Un article très drôle qui me rappelle des souvenirs de jeunesse, quand mon père m’apprenait à skier (A l’époque, le schtroumpf, c’était moi, en somme:) )!

    Répondre
    • Marion
      11 avril 2014 at 17:40 (3 années ago)

      Merci Nathalie! Je suis contente que l’article ait ravivé des souvenirs! Tu es chanceuse d’avoir appris à skier jeune :-D

      Répondre
  7. Elisa
    5 août 2014 at 12:56 (3 années ago)

    Merci pour ce bon moment de rigolade où j’ai eu juste l’impression de me lire !
    Tu as été bien courageuse !
    Pour ma part départ pour le Canada début 2015, conjoint skieur. Mon tour arrive…
    Au top ton blog !

    Répondre

Leave a Reply