Archive of ‘Ces petites choses’ category

Last updated by at .

Quand les banalités prennent une autre dimension

Keep it simple - Insolite RoutineUn an que je suis en Amérique du Nord. 365 jours que je n’ai pas mis les pieds en France. J’avais prévu d’y passer les fêtes de Noël, mais c’est tombé à l’eau. J’avais alors pensé décaler ce passage en terre natale au mois de février, mais ça ne s’est pas concrétisé non plus ! Aujourd’hui, on est déjà en mai et me voilà dans ce bus en train d’arpenter le Canada et les USA de long en large. Les mois défilent, mais malgré la vitesse à laquelle les minutes passent, les temps morts comme celui-là sont accompagnés d’un petit pincement au cœur. 11 heures de bus, ça en fait des secondes pour ruminer ! (suite…)

La relecture, quand les yeux flanchent!

le relecture quand les yeux flanchentJ’adore écrire! Le problème est le suivant : quand je suis l’auteure d’un billet mes yeux glissent sur les mots à la relecture. À force de triturer les phrases, de les faire et défaire, de jouer au puzzle avec les paragraphes, d’ajouter des idées, et d’en effacer, j’en perds mon latin. Mon esprit devient alors paresseux et décide par lui-même de survoler le texte. Pourtant, je suis loin d’avoir un résultat publiable dès le premier brouillon ! (suite…)

L’anniversaire, c’est quitte ou double!

j'adore mon anniversaire

Certains haïssent ce rituel annuel. Le trouvant trop exposant, contraignant, ou encore triste, ils préfèrent le fuir. En ce qui me concerne, j’en parle deux semaines à l’avance, le fête plusieurs fois avec des groupes d’amis différents, sourit de bon cœur sur les photos, englouti le gâteau sans rechigner, attend le dessert impatiemment, et souffle mes bougies avec enthousiasme. OMG je suis une narcissique égocentrique inconditionnelle !? (suite…)

La Tartiflette de printemps

La tartiflette - Insolite RoutineCette semaine, j’ai pris conscience que les beaux jours étaient arrivés… même en Amérique du Nord c’est possible! J’observais le soleil briller de plus en plus intensément, la neige fondre (dans un joli bordel répugnant), les fleurs s’épanouirent, les oiseaux chanter de plus en plus tôt le matin, et les voisins troquer progressivement leurs vêtements de grand froid contre des tenues plus légères.  Néanmoins, quelque chose sonnait faux(suite…)