Comment survivre à l’hiver au Québec

0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Pin It Share 0 0 Flares ×

Hiver au Québec - Insolite RoutineIl paraît que l’hiver québécois 2013/2014 a été l’un des plus virulents depuis 20 ans. N’ayant aucun point de comparaison, je crois bien volonté les bruits qui courent. Arrivée à Montréal en septembre dernier, j’ai vu la ville se recouvrir d’un épais manteau de neige. Je me souviens de cette première grosse tempête un soir de novembre. Alors que la fête battait son plein dans le salon douillet d’un ami, personne n’avait conscience de ce qui se tramait à l’extérieur… Moi petite française qui n’avait jamais vu une telle quantité de neige, je prenais 5000 milles photos de la poudreuse étincelante qui s’accumulait à vitesse grand V sur le toit des voitures, des poubelles, et des trottoirs.

Hiver au Québec - Insolite Routine

Avant mon départ au Québec, j’entendais fréquemment ce genre de remarques: « OMG c’est l’arctique là-bas », « L’hiver est super long… tu vas surement te faire ch*** ? », « J’ai une amie qui est tombée en dépression en Mars, le froid l’a usée », « Faut vraiment être cinglée pour aller vivre à -20°C », « La vie s’arrête pendant 5 mois, sois forte ». Au milieu de ce brouhaha au réalisme plus que discutable… j’avais bien conscience que la réputation de l’hiver québécois était fondée et qu’il fallait que je me prépare à affronter cette saison redoutée.

Hiver au Québec - Insolite Routine

C’est donc en mode guerrière, version « moi rien ne m’arrête », que ma première action a été de m’équiper : bottes rembourrées montant jusqu’aux genoux, manteau pouvant résister à des températures extrêmes, bonnet, cache-cou, cache-oreille, chaussettes de ski, gants, sous gants, hauts techniques, legging, et pulls bien chauds ! Résultat des courses : parfait quand tu as prévu de faire des activités de plein air, mais horrible quand il s’agit seulement du trajet métro/boulot… amis de la sueur bonsoir !

Rassurée par l’acquisition de cette panoplie complète anti-froid, Mr A et moi étions déterminés à profiter de chaque instant, peu importe les chutes de mercure. Les québécois nous avaient prévenu : « si vous ne voulez pas faire partie de ces gens qui hibernent et qui se morfondent à la vue du moindre flocon : il va falloir apprendre à jouer avec la neige » ! Ce n’est pas tombé dans l’oreille de sourds.

Hiver au Québec - Insolite Routine

Retours sur les grands moments de cette saison pas comme les autres :

* Des débuts périlleux en ski. Pour en savoir plus c’est ici.

* La nuit blanche de Montréal

Hiver au Québec - Insolite Routine

* Une semaine dans les Laurentides avec au programme toutes les activités clichées que de gentils frenchy veulent absolument expérimenter : chiens de traîneau, ski de fond, glissades sur glace, raquettes à neige, moto-neige, patin à glace. Pour un aperçu de ce que ça donne, c’est ici.

* Une visite au Parc Oméga

Hiver au Québec - Insolite Routine

un hiver au Québec - Insolite Routine2

un hiver au Québec - Insolite Routine2

un hiver au Québec - Insolite Routine2

Ce parc est juste un pur régal ! C’est munis d’un sachet de carottes que nous sommes partis à la rencontre d’animaux plus étonnants les uns que les autres. Vous pourrez mixer sentiers pédestres et parcours en voiture.

* Une tentative au spa nordique. J’en parle ici.

* De nombreuses promenades sur les lacs gelés. Ci-dessous le Lac Champlain situé dans le Vermont aux USA à 1h45 en voiture de Montréal.

Hiver au Québec - Insolite routine

* La soirée de la Saint-Sylvestre dans le féerique village de Mont-Tremblant. Une seule devise: Si vous avez froid… c’est que vous ne bougez pas assez!

un hiver au Québec - Insolite routine

L’envers du décor

Toute nouvelle expérience demande sa période d’adaptation. Entendez : des moments  de grosses galères où tu te demandes bien ce que tu fous là. Voici donc quelques conseils tirés de constats personnels. Pour survivre à l’hiver québécois, il faut :

* Garder à l’esprit que les charmants escaliers qui font le charme de la ville deviennent redoutables une fois glacés! Si tu habites au premier étage, ce n’est vraiment pas de bol !

* Prévoir 20 minutes de rab pour déneiger la voiture et toujours garder à proximité le balai prévu à cet effet !

* Manier la pelle à la perfection pour déblayer les accès aux appartements et surtout les places de parking ! Dans la joie et la bonne humeur bien entendu !

* Être vigilant aux plaques de verglas sur les trottoirs si tu ne veux pas que ton derrière soit comparable à celui des Schtroumpfs

* Faire la différence entre pneus d’hiver, pneus d’été et pneus 4 saisons ! Après avoir manqué plusieurs fois de glisser dans le fossé, croyez-moi je suis incollable !

* S’armer de patience pour apposer des films plastiques aux fenêtres d’un appartement mal isolé. Garder la foi quand rien ne se met bien et qu’en plus de ça tu es sceptique quant à l’efficacité du système !

* Anticiper le gel de la tuyauterie. Flashback : Je viens de sauter sous la douche, j’ai la chair de poule et des frissons qui me parcourent le corps, j’attends l’eau, 10s plus tard j’attends toujours l’eau… Cette fu**** eau ne veut pas couler. Respire, respire!

* Choisir un appartement dont le chauffage principal ne se résume pas à un vieux poêle datant de 1901 reconverti en chauffage à gaz qui consomme abondamment et qui de ce fait coûte une fortune !

* Savoir que les poils de tes narines gèlent quand tu respires ! Pas glamour, mais bien réel !

Malgré ces mésaventures de débutants… cet hiver restera sans aucun doute le meilleur jusqu’à ce jour ! Comme on dit ici, c’était trop le fun !

6 Comments on Comment survivre à l’hiver au Québec

  1. Laponico
    25 avril 2014 at 15:57 (4 années ago)

    J’adore le froid et les pays nordiques, et je rêverais de vivre un hiver (et pas seulement aller me balader une semaine par ci par là).
    Tu as de la chance :-)

    Répondre
    • Marion Taveau
      25 avril 2014 at 16:05 (4 années ago)

      Le froid me rend dynamique et vivante! Alors que quand il fait trop chaud, je ne peux pas bouger lol!

      Répondre
  2. Mathilde
    25 avril 2014 at 16:50 (4 années ago)

    J’avoue que cette année on a été servi niveau froid… Vivement l’été quand même car je manque cruellement de soleil :)

    Répondre
  3. Marion Taveau
    25 avril 2014 at 19:10 (4 années ago)

    Haha!!! Oui c’est vrai qu’il est tant que les températures remontent pour prendre un bon bain de soleil… je suis toute palotte :-D

    Répondre
  4. Milie
    26 avril 2014 at 05:23 (4 années ago)

    En 3ans, le pire de tous les hivers tant par sa longueur et ses extrêmes. Puis, jsuis même pas sûre qu’on en soit vraiment sorti encore. Heureusement que les billets pour le « sud » sont pas chers!!

    Répondre
  5. Marion Taveau
    26 avril 2014 at 14:34 (4 années ago)

    Tu viens de me confirmer ce que j’avais entendu de part et d’autres!!! Haha nous aussi on a fait une pause soleil en février :-D

    Répondre

Leave a reply to Milie Cancel reply