Les grandes prairies du Canada méritent-elles d’être vues ?

0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Pin It Share 0 0 Flares ×

Road trip Canada USA - Les prairies Saskatechewan

Le Canada est immense. Jusque-là, je ne vous apprends rien. Cela dit, le savoir est une chose, réaliser et le voir de ses propres yeux en est une autre ! Après cette traversée en voiture, la prise de conscience est frappante ! Au cours du trajet, le nez rivé à la fenêtre, les provinces et leurs paysages caractéristiques se succèdent. Après l’Ontario marqué par ses lacs imposants, et le Manitoba où les vastes étendues d’eau se dissipent pour laisser place aux Prairies de la Saskatchewan et de l’Aberta, le contraste est sans appel !

Road trip Canada USA - Les prairies Saskatechewan

Certains qualifieront la traversée des Grandes Prairies canadiennes de monotone. Je vois mal comment je pourrais argumenter. Il faut admettre qu’après deux jours complets de route dans le vide quasi intersidéral, le débat est vite bouclé et la conclusion tombe : ça n’a rien de très excitant! Pourtant, même si je ne ferais pas exception en criant « la Saskatchewan c’est super génial », et bien que malgré moi, la lassitude due au défilé constant de champs de blé et de bétails, a chassé l’engouement de la première heure, je persiste à dire que c’est à voir !

Road trip Canada USA - Les prairies Saskatechewan

Pourquoi !? Il me semble que pour la première fois, j’ai réalisé ce que pouvait être l’infini ! L’interminable a quelque chose de saisissant ! Sans oublier que quelques scènes du Far West reviennent forcément à l’esprit. Je pense notamment à ces grands élévateurs à grains qui viennent rompre la platitude des lieux.

Ou encore aux trains immenses, de plus de 100 wagons, qui traversent les plaines de long en large. Il ne m’en n’a pas fallu beaucoup pour imaginer un cow-boy à cheval surgir de nulle part et prendre d’assaut la marchandise.

Road trip Canada USA - Les prairies Saskatechewan

L’Ouest, c’est aussi le pays des premières nations canadiennes. Ci-dessous le plus grand tipi du monde installé à Medicine Hat en leur honneur.

Road trip Canada USA - Les prairies Saskatechewan

Road trip Canada USA - Les prairies Saskatechewan

J’ai également découvert l’angoisse de tomber en panne d’essence lorsque l’on se trouve sur l’une de ces routes dont la longueur démesurée te passe l’envie de demander « Quand est ce qu’on arrive ? » Et bien que l’Alberta doit sa richesse à ses nombreux puits de pétrole, ils ne nous auraient pas été d’une grande aide !

Road trip Canada USA - Les prairies Saskatechewan

Pour conclure, les Grandes Prairies font partie de cette large gamme de paysages qui composent l’ensemble canadien. Ces terres agricoles isolées, royaume des fermiers et des voyageurs égarés, restent un moment fort du voyage. J’ai aimé me retrouver dans un endroit où même mon imagination ne m’avait pas encore portée. Alors oui, elles sont peut-être longues à traverser, et je n’y construirais certainement pas une vie, mais une chose est sur, l’expérience vaut à 100 % la peine!

8 Comments on Les grandes prairies du Canada méritent-elles d’être vues ?

  1. ifeelblue
    8 juillet 2014 at 14:46 (3 années ago)

    je songe très très sérieusement à faire un road trip USA/Canada et je me pose plein de questions sur le centre du Canada justement, donc merci pour ton témoignage, ça m’aide à y voir plus clair sur cette partie du trajet :)

    Répondre
    • Marion
      9 juillet 2014 at 03:50 (3 années ago)

      Super!!! Pour le road trip n’hésite plus une seconde… c’est exceptionnel!!! C’est vrai que généralement cette partie du Canada est assez méconnue! Contente si ça a pu t’éclairer! Et si tu as des questions dans la préparation de ton voyage fais moi signe ;-)

      Répondre
  2. chrissand
    8 juillet 2014 at 21:47 (3 années ago)

    Je ne connais pas encore ce coin de la planète mais plus je vois des photos et reportages sur le Canada et plus j’ai envie d’y aller. Quelle est la meilleure période pour un voyage dans ces régions?

    Répondre
    • Marion
      9 juillet 2014 at 04:10 (3 années ago)

      Il est vrai que le Canada est une des destinations qu’il serait fort dommage de manquer! Selon moi, la meilleure période pour les prairies et les Rocheuses est incontestablement l’été! Sauf si vous êtes un amateur de ski et dans ce cas, les Rocheuses en hiver valent le détour. Sinon pour le camping, la randonnée dans les parcs nationaux et les jolies photos des lacs verts émeraude ça se passe l’été :-)

      Répondre
  3. Emma
    8 juillet 2014 at 22:11 (3 années ago)

    Article super intéressant! Je ne me lasse pas de ce blog et j’ai hate de decouvrir le prochain article.
    Vas-tu parler de Vancouver? Il me semble que c’etait un point marquant de ton road trip.

    Répondre
    • Marion
      9 juillet 2014 at 03:58 (3 années ago)

      Merci Emma! Oui Vancouver et Victoria arrivent! J’essaye de vous raconter dans l’ordre du voyage :-)

      Répondre
  4. Kenza
    9 juillet 2014 at 00:33 (3 années ago)

    La Saskatchewan est féminin !
    A voir je ne sais pas, peut-être, avec le changement de saisons en prime (j’ai fait deux MB – BC en novembre et février et d’innombrables trajets dans le MB et en SK) imagine ces étendues toutes blanches des jours durant, à ne pas distinguer la ligne d’horizon !

    A vivre par contre, ça reste quelque chose de pas commun, c’est mon trésor un peu :)

    Là dans ma grande ville australienne à la mode, aucun inédit…

    Répondre
    • Marion
      9 juillet 2014 at 03:49 (3 années ago)

      Oups merci pour ça, j’ai corrigé :-) C’est drôle que tu fasses remarquer ce que seraient ces paysages sous la neige car c’est rapidement ce que j’ai tenté d’imaginer en les traversant! ça doit vraiment être quelque chose, tout comme le fait d’y vivre. Je suis loin d’être urbaine. L’intensité des grandes villes me pèse parfois, mais je t’avoue que dans les prairies j’aurai peur de tomber dans l’autre extrême. Dans tous les cas, je suis très contente d’avoir découvert tes trésors :-)

      Répondre

Leave a Reply